Poèmes
Fables
Citations
Humour
Menu pour Enfants
Autres textes

Fermer Bandes dessinées

Fermer Blagues

Fermer Blagues 2

Fermer Blagues 3

Fermer Chansons

Fermer Discours

Fermer Lettres

Fermer Légendes des Fleurs

Fermer Mes poèmes

Fermer Policier

Légendes des Fleurs - Les Lys

Navigation parmi les articles du dossier "Légendes des fleurs" Précédent
Suivant

LEGENDE DU LYS

 

LE LYS

C’était au début du printemps.
La Déesse - Nature jeta un coup d’oeil sur la Terre et aperçut un immense domaine royal,
entouré d’un jardin aussi large où il ne poussait que des chardons.
Au milieu de son jardin, le Roi-Maître, qui s’appelait “ Lys ”, regardait d’un air chagrin
autour de lui et pleurait.
Il aurait volontiers offert une bonne partie de sa fortune si même une fleur s’était épanouie
dans son jardin.
Attendrie par sa souffrance, la Déesse décida d’accomplir ce désir mais pas avant qu’il
fasse preuve d’humanité envers ses prochains.
Ainsi, un jour, une envoyée de la Déesse, pareille à une pauvre vieille femme fatiguée par
les années, s’arrêta à la Cour Royale en demandant asile et soin.
Le Roi fut profondément touché par sa requête.
On savait qu’une sorcière lui avait préparé une potion-miracle pour une jeunesse et une vie
éternelle, avec la consigne de ne jamais se séparer de la liqueur. Mais sans hésiter, le Roi l’offrit à la petite vieille.
Le lendemain, elle avait disparu comme par enchantement. Rêveur, le Roi se promenait à
travers son jardin et il fut étonné de voir à la place de la forêt de chardons, des milliers de feuilles
vertes.
La deuxième envoyée de la Déesse fut une très belle fille qui était aussi la plus pauvre de la
contrée. Avait sonné l’heure de son mariage.
Mais il lui était impossible de s’acheter la robe de cérémonie.
De nouveau généreux, le Roi lui en fit don. Sa blancheur était d’un éclat sans pareil et les
plis la rendaient si ample que deux pages devaient la tenir.
A l’aube, la jeune fille n’était plus là. A sa place, dans le jardin, à côté des feuilles, il y
avait des fleurs blanches et étincelantes dont les pétales ressemblaient aux plis de la robe de
mariée.
Le jardin royal devint un vrai paradis.
Une raison de plus pour que les ennemis du Roi se préparent à le détruire ! Mais la Déesse-
Nature veillait toujours sur lui et, de plus, elle était très contente de la noblesse qu’il avait prouvé
devant la souffrance humaine. Voilà pourquoi elle dota les fleurs d’un parfum si fort qu’à la
tombée du jour, quand les ennemis s’approchèrent du jardin, ils s’endormirent sur place.
De bon matin, ils partirent honteusement, sans jamais penser à toucher les fleurs royales.
Dès lors, il y eut sur la terre : le Lys, cette fleur fort parfumée, d’un blanc étincelant, si
délicate et tendre, comme les faits du Roi Lys, dans le jardin duquel la Nature l’a planté pour la
première fois.


barre.gif

Navigation parmi les articles du dossier "Légendes des fleurs"

Date de création : 09/12/2011 @ 12:17
Dernière modification : 02/07/2012 @ 23:08
Catégorie : Légendes des Fleurs
Page lue 1088 fois



Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Recherche



Connexion...
 Liste des membres Membres : 21

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 14

Total visites Total visites: 860219  

Record connectés :
Record connectés :Cumulé : 155

Le 06/12/2017 @ 01:49


Webmaster - Infos
Moteurs de recherches



Google

PageRank Actuel

Calendrier
Sites Etoile-b

^ Haut ^