Poèmes
Fables
Citations
Humour
Menu pour Enfants
Autres textes

Fermer Bandes dessinées

Fermer Blagues

Fermer Blagues 2

Fermer Blagues 3

Fermer Chansons

Fermer Discours

Fermer Lettres

Fermer Légendes des Fleurs

Fermer Mes poèmes

Fermer Policier

Autres poètes - Larmes

Larmes



Coulez, mes larmes, jaillissez de vos sources.
À jamais exilé, je pleure ma perte…
Là où l’oiseau noir de la nuit chante sa douce infamie,
Là puissé-je vivre, triste et abandonné.
Cessez, vaines lumières, ne brillez plus !
Nulle nuit n’est assez noire pour ceux
Qui, désespérés, déplorent leurs fortunes passée.
La lumière ne fait que découvrir la honte.

Mes chagrins ne seront jamais soulagés,
Puisque la pitié s’est enfuie ;
Et pleurs, soupirs et gémissement sont privé de toute joie,
Mes journées lasses.
Depuis la plus haute tour du bonheur
Ma fortune a été précipitée
Et crainte, douleur et peine sont mon seul espoir,
Car l’espoir n’est plus.

Ecoutez, ombres, peuple des ténèbres,
Apprenez à mépriser la lumière.
Heureux, heureux ceux qui aux enfers
Ne subissent pas les outrages de ce monde.

Jacob Van Eick (1590-1657)

Date de création : 17/11/2006 @ 10:36
Dernière modification : 02/07/2012 @ 11:57
Catégorie : Autres poètes
Page lue 2212 fois



Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Recherche



Connexion...
 Liste des membres Membres : 21

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 5

Total visites Total visites: 624513  

Record connectés :
Record connectés :Cumulé : 99

Le 06/01/2012 @ 00:17


Webmaster - Infos
Moteurs de recherches



Google

PageRank Actuel

Calendrier
Sites Etoile-b

^ Haut ^