Poèmes
Fables
Citations
Humour
Menu pour Enfants
Autres textes

Fermer Bandes dessinées

Fermer Blagues

Fermer Blagues 2

Fermer Blagues 3

Fermer Chansons

Fermer Discours

Fermer Lettres

Fermer Légendes des Fleurs

Fermer Mes poèmes

Fermer Policier

Expressions - Mots historiques

Voici quelques phrases historiques prononcées dans des circonstances exceptionnelles. Avec des grands mots ou des gros mots, les petites phrases font parfois de grands hommes...

Dictionnaire des citations et des mots historiques

 

  • À la guerre [...] il n'y a pas de gagnants, il n'y a que des perdants ?

     

  • Allez dire à ceux qui vous envoient que nous sommes ici par la volonté nationale et que nous n'en sortirons que par la puissance des baïonnettes ?

     

  • Après nous le déluge ?

     

  • Argl ! ?

     

  • Le bonheur est une idée neuve en Europe ?

     

  • Ce n'est pas possible, m'écrivez-vous ; cela n'est pas français ?

     

  • C'est bien taillé, mon fils ; maintenant il faut recoudre ?

     

  • C'est plus qu'un crime, c'est une faute ?

     

  • « C'est une révolte ?
    — Non, Sire, c'est une révolution
    » ?

     

  • Un chiffon de papier ?

     

  • Commediante ! Tragediante ! ?

     

  • Le communisme, c'est le pouvoir des Soviets plus l'électrification du pays ?

     

  • Le corps d'un ennemi mort sent toujours bon ?

     

  • De la merde dans un bas de soie ?

     

  • De l'amour ou haine que Dieu a pour les Anglais, je n'en sais rien, mais je sais bien qu'ils seront tous boutés hors de France, excepté ceux qui y périront ?

     

  • De l'audace, encore de l'audace et toujours de l'audace ! ?

     

  • De Stettin jusqu'à Trieste, un rideau de fer est tombé sur le continent ?

     

  • Encore un moment, monsieur le bourreau, un petit moment ?

     

  • Enrichissez-vous ?

     

  • L'État, c'est moi ?

     

  • Eurêka (J'ai trouvé) ?

     

  • L'exactitude est la politesse des rois ?

     

  • Faites-nous de bonne politique et je vous ferai de bonnes finances ?

     

  • La femme de César ne doit pas être soupçonnée ?

     

  • La France a perdu une bataille, mais la France n'a pas perdu la guerre ?

     

  • La France s'ennuie ?

     

  • La garde meurt et ne se rend pas ?

     

  • La guerre ! c'est une chose trop grave pour la confier à des militaires ?

     

  • Honni soit qui mal y pense ?

     

  • Il est plus facile de faire la guerre que la paix ?

     

 

  • Ils n'ont rien oublié ni rien appris ?

     

  • J'ai failli attendre ?

     

  • J'aimerais mieux être le premier dans ce village que le second à Rome ?
  • Je désire reposer [...] en face de cette ligne bleue des Vosges d’où monte jusqu’à mon cœur fidèle la plainte des vaincus ?

     

  • Je n'ai rien à offrir que du sang, du labeur, des larmes et de la sueur ?

     

  • Je reviendrai ?

     

  • Je veux qu'il n'y ait si pauvre paysan en mon royaume qu'il n'ait tous les dimanches sa poule au pot ?

     

  • Je vous ai compris ! ?

     

  • J'y suis, j'y reste ?

     

  • Labourage et pâturage sont les deux mamelles dont la France est alimentée et les vrais mines et trésors du Pérou ?

     

  • La Fayette nous voici ! ?

     

  • Messieurs les Anglais, tirez les premiers ?

     

  • Mieux vaut ne pas changer d'attelage au milieu du gué ?

     

  • La mobilisation n'est pas la guerre ?

     

  • Le nez de Cléopâtre : s'il eût été plus court, toute la face de la terre aurait changé ?

     

  • Notre but reste le pouvoir des Soviets, mais ce n'est pas pour ce soir ni pour demain matin... Alors il faut savoir terminer une grève dès que satisfaction est obtenue ?

     

  • Oh ! les braves gens ! ?

     

  • Ô liberté ! que de crimes on commet en ton nom ! ?

     

  • On les aura ! ?

     

  • L’ordre règne à Varsovie ?

     

  • Paris vaut bien une messe ?

     

  • Père, gardez-vous à droite ; père, gardez-vous à gauche ?

     

  • Péripéties que tout cela, mais qui n'ont que trop duré. La réforme, oui, la chienlit, non ! Il faut que cela se sache ?

     

  • Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! ?

     

  • Quand la France aura fait entendre sa voix souveraine, croyez-le bien, messieurs, il faudra se soumettre ou se démettre ?

     

  • Que d'eau, que d'eau ! ?

     

  • Qu'est-ce que le tiers état ? ?

     

  • Qu'il est grand ! plus grand encore mort que vivant ! ?

     

  • Qui m'aime me suive ?

     

  • Ralliez-vous à mon panache blanc ! ?

     

  • La République sera conservatrice ou elle ne sera pas ?

     

  • La République n'a pas besoin de savants ?

     

  • Soldats, je suis content de vous ! ?

     

  • Soldats, songez que, du haut de ces pyramides, quarante siècles vous contemplent ?

     

  • Soldats, visez au cœur ! ?

     

  • Le soleil ne se couche pas sur mon empire ?

     

  • Toute ma vie, je me suis fait une certaine idée de la France ?

     

  • Tout est perdu, fors l'honneur ?

     

  • Tu montreras ma tête au peuple, elle en vaut bien la peine ?

     

  • Un cheval ! Un cheval ! Mon royaume pour un cheval ! ?

     

  • Le vice appuyé sur le bras du crime ?

     

  • Voilà le commencement de la fin ?

Date de création : 27/01/2007 @ 20:11
Dernière modification : 02/05/2013 @ 09:38
Catégorie : Expressions
Page lue 909 fois



Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Recherche



Connexion...
 Liste des membres Membres : 21

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 4

Total visites Total visites: 624377  

Record connectés :
Record connectés :Cumulé : 99

Le 06/01/2012 @ 00:17


Webmaster - Infos
Moteurs de recherches



Google

PageRank Actuel

Calendrier
Sites Etoile-b

^ Haut ^